DOSSIER : LE TEMPS LIBÉRÉ
Interview et Reportage Vidéo

Le Pôle Alzheimer vous présente le dispositif « LE TEMPS LIBÉRÉ » à disposition des aidants familiaux

Le Pole Alzheimer vous présente le dispositif expérimental « LE TEMPS LIBÉRÉ » à disposition des aidants familiaux. Ce dispositif a été mis en place depuis le 1er juillet 2019 suite à un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé.

 
 

Interview de Sylvie Le Pape, Aide Médico-Psychologique (AMP) à la Plateforme d’accompagnement et de répit pour les aidants familiaux portée par l’association Le Grand Platane

 



Bonjour Sylvie, la Plateforme a mis en place un nouveau dispositif dédié aux aidants familiaux en partenariat avec France Alzheimer P.O., pouvez-vous nous en dire plus ?

      
Oui, ce dispositif s’appelle « LE TEMPS LIBÉRÉ », mis en place depuis le 1er juillet 2020 suite à un appel à projet de l’Agence Régionale de Santé. Nous sommes en phase d’expérimentation jusqu’au 31 mars 2021, et espérons être pérennisé. 

A qui s’adresse ce dispositif ?

       Il s’adresse à l’Aidant qui vit avec son proche atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie neurodégénérative, et dont la présence auprès de ce dernier est constante et indispensable. La personne malade ne doit pas déjà bénéficier d’un autre dispositif de répit (ex : accueil thérapeutique de jour autonome ou accueil de jour adossé à un EHPAD, …).

Qui intervient ?

      Nous sommes une équipe de 4 professionnels (aides-soignants ou AMP), qui interviennent individuellement sur tout le département (mis à part le secteur de la Plateforme de Prades qui possède son propre dispositif de Temps Libéré). Cette équipe est coordonnée par une neuropsychologue, et les plannings sont organisés par un agent administratif dédié.

En quoi ça consiste concrètement ?

       Le but est de libérer du temps aux aidants, en leur donnant la possibilité d’être remplacés à domicile par un professionnel de façon ponctuelle ou régulière sans prescription médicale, sans participation financière.

L’intervenant s’occupe de la personne malade sur une tranche horaire définie en amont (en moyenne 2h30) pendant que l’aidant peut sortir du domicile (soit pour un rendez-vous médical, courses, visite chez des amis, famille, …).

Le nombre d’heures dédié à chaque famille est de 12H par trimestre, réparti au maximum une fois tous les quinze jours.

Avec la COVID-19, comment fonctionne ce dispositif ?

         L’intervenant et la personne aidée sont tenus d’appliquer les mesures sanitaires en vigueur relatives à la Covid-19 (respect des gestes barrières, port du masque, …)

D’ailleurs, le confinement lié à la Covid n’a fait qu’intensifier et augmenter l’épuisement des aidants. Ce service vient justement apporter une solution de répit aux aidants qui ne peuvent plus compter sur du répit en collectif du fait du risque de contamination trop important au virus.

Quand le quota est atteint, que se passe-t-il ensuite ?

        Quand le quota d’heures est atteint, suivant les disponibilités du service et le besoin de l’aidant après évaluation de la situation, il est possible de rallonger celui-ci.

L’opportunité pour les familles de faire appel à un service qui les libère sur demande, modifie progressivement leur vision de l’accompagnement par un professionnel, et les conduit avec le temps à faire appel à d’autres services comme un Accueil de jour qui peuvent les libérer plus souvent et à une plus grande fréquence ; ou un suivi individuel gratuit avec une psychologue de la Plateforme. Autrement dit, le Temps Libéré peut être un réel tremplin vers d’autres aides.

Merci beaucoup Sylvie, pour conclure, comment les familles intéressées peuvent s’inscrire ?

      Tout simplement en appelant la Plateforme portée par le Grand Platane au 04 68 28 62 77. Nous pourrons répondre aux questions éventuelles et programmer un temps libéré dont la première heure en présence de l’aidant, permettra de faire connaissance.

 

Partager cet article
Archives
Radio Alzheimer fait peau neuve